RSS

Archives de Catégorie: BTHE

Mobilisation Nationale des EHPAD le 30 janvier : 8 Syndicats de la Santé et 9 Syndicats de Retraités unis pour la Dignité

Mobilisation Nationale des EHPAD le 30 janvier : à Korian les syndicats SUD, CGT et FO sont unis ainsi que 9 organisations syndicales de retraités contre le Burn-out, la Discrimination Syndicale, les logiques de Casse et d’Inaptitude, les Pressions, la précarité, la perte de sens ou les turn-over qui ne doivent plus servir de ressorts aux matelas de l’or gris.
Au niveau nationale 8 Organisations Syndicale de la Santé et du Social appellent à la mobilisation, ainsi que 9 Organisations Syndicales de Retraités
 
commun commun 8OS
Mais CFDT Korian et UNSA Korian en revanche s’entendant peut être trop bien avec la direction, semblent très satisfaits des orientations prises par le groupe ou de leurs conditions actuelles… Alors que leurs fédérations nationales ont appelé à la mobilisation des EHPAD le 30 janvier prochain mais ni la CFDT Korian, ni l’UNSA Korian ne s’associent à la mobilisation pour cette cause.
fruit des amandiers 30janv18.JPG
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Si tu n’EHPAD content-e, dis le plus fort !

Tout le monde est tarte quand le travail se fait dans de mauvaises conditions de travail, quand le travail sert de moins en moins l’Humain mais de plus en plus le pognon des patrons.
A l’occasion de la Journée Nationale d’Action, nous remettons donc à dispo les Kits de Slogans de l’été et du printemps dernier afin que le plus grand nombre puisse en profiter, les partager et les utiliser. Le 30 janvier, les retraités seront de la partie !

Kit de Slogans 1
Kit de Slogans 2

La plupart de ces slogans n’ont d’ailleurs pas pris une ride et sont toujours d’actualité. A vous d’en juger et libre à toutes et tous de compléter ces listes des slogans et de partager avec nous toutes vos initiatives.

Pour vous remémorez les dernières mobilisations, pour nous adresser vos témoignages, ou vos cartes postales, pour participer où et quand vous voudrez, les vidéos, et les liens se trouvent là : https://korian.sudsantesociaux.org/portfolio/videos-de-mobilisation-pour-les-salarie-es-korian/

moule-et-tarte

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Les retraités soutiennent les personnels des EHPAD en grève !

Communiqué des Organisations Nationales de Retraités

(l’intégralité est donnée à lire sur le site fédéral de Sud Santé Sociaux : http://www.sudsantesociaux.org/les-retraites-soutiennent-les.html)

Les retraités soutiennent les personnels des EHPAD en grève !
Nous, retraités, sommes inquiets et scandalisés par la situation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Alors que les dotations de fonctionnement sont en baisse, la suppression des emplois aidés va encore réduire les effectifs et augmenter les difficultés des agents en place et le stress des personnes âgées résidentes : moins de temps pour les repas, moins de temps pour la toilette, moins d’animations, etc.
Alors que la loi mettant en place le « plan de solidarité grand âge » promettait un ratio de 1 agent par résident, la moyenne est de 0,6 pour 1, voire 0,3 dans certains cas.
Alors que tout le monde, y compris à travers la « mission-flash » de Mme IBORRA pour l’Assemblée Nationale reconnait les besoins criants du secteur des EHPAD, le gouvernement met en place la « convergence des tarifs dépendance et soins », ce qui signifie en clair déshabiller Pierre pour habiller Paul, prendre un peu aux établissements soi-disant bien dotés pour donner peu aux établissements en déshérence. Et rien sur la nécessité d’avoir plus d’EHPAD publics !

38613751 - psychiatric patient bandaged with mental disorders

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Mobilisation Nationale pour les EHPAD le 30 janvier : Salarié-es et résident-es sont soutenu-es par les Retraités !

L’Or gris a fait son temps ! Rendez vite l’argent ou tremblez face aux révoltes des cheveux blancs !

Le 30 Janvier prochain, pour la 1ére fois de l’histoire des ainés, une vaste mobilisation nationale de gréves et d’actions, est organisée pour la défense des personnels et résidents d’EHPAD. A cette journée, se joignent les retraités (9 organisations) bien décidés à en découdre d’avec les beaux discours cousus de fil blanc mais sans lendemain.

Voir le tract SUD (Santé, Collectivités territoriales, Solidaires et Retraités) du mois de décembre : http://www.sudsantesociaux.org/ehpad-du-boulot-a-en-perdre-la.html (du Boulot à en perdre la tête )

Depuis des mois et des années que les professionnels, les résidents et les usagers tirent la sonnette d’alarme, dirigeants et pouvoirs publics, lamentablement égaux à eux-mêmes, n’ont rien amélioré… Mais ont-ils seulement essayé?
Pour nous, c’est évident que non. Ils n’ont fait et ne font que tirer sur les ficelles du fric : Sur le dos de la Santé, sur les dos des Ainés, des Salariés, sur le dos de la Bientraitance et sur les nerfs de la patience.

Mal-traitance pour les uns, Burn-out pour les autres, sont le lot quotidien et la conséquence inévitable d’un marché pourri gâté, immature et insatiable qui marchandise la fin de vie et qui profitabilise le soin.

En septembre dernier, nous écrivions déjà sur le sujet: Salariés / Retraités, même mépris, même combat

Nous nous faisions l’écho aux 9 organisations syndicales de retraités qui interpellaient (en vain) le prétentieux président Macron !

Malgré un état des lieux déplorable en EHPAD et maisons de retraite, malgré un coup de projecteur médiatique sans précédent sur le délabrement du système de santé, de la qualité du soin et sur l’augmentation de la souffrance au travail, à ce jour rien n’a changé mais l’Or Gris continue de prospérer.

cannes

 
 

Étiquettes : , , ,

Pièces à conviction : Dans les coulisses du business des EHPAD

Tant que les politiques d’entreprise seront aussi dangereuses pour l’ensemble des résidents comme pour leurs salarié-es,

Tant qu’elles seront aussi irresponsables et insatiables, faignant l’ignorance ou la faute individuelle en guise de par feu,

Tant que l’état et tous ses administrés seront leur complices préférés ,

Et attendu que les actionnaires, c’est bien connu, n’entendent rien d’autres que les sons des variations de leurs actions,
Alors les syndicats n’auront de cesse de leur sonner la cloche et les salarié-es, les retraité-es, les résident-es, leurs familles, les aidants, les citoyens, … les journalistes sont condamnés à converger ou à laisser crever la santé, les soignant et tous les mals-soignés.

Piéce à conviction, programme de France 3, le 19 octobre à 23h20 présenté par Virna Sacchi.

Synopsis :

Plus rentables que les hypermarchés, les maisons de retraite sont un véritable eldorado : le marché pèse entre 25 et 30 milliards d’euros. Il faut dire que la demande est grandissante : chaque année plus de 600 000 Français passent en moyenne les 3 dernières années de leur vie dans les Établissements Hospitaliers pour Personnes Agées Dépendantes, les EHPAD. Près d’un quart des EHPAD sont des entreprises privées à but lucratif et sont gérées par de grands groupes, qui proposent des tarifs qui oscillent entre 2000 et 5000 euros par mois.

Si leurs publicités promettent des conditions de vie très confortables, l’enquête de l’émission révèle une autre réalité. Personnel insuffisant, suroccupation des établissements, rationnement de la nourriture et des produits d’hygiène : certains groupes multiplient économies sordides et pratiques illégales.

Vous pouvez vous aussi commenter ou réagir au regard de ce que vous vivez sur votre Ehpad. Pour le faire >>> une interview confidentielle vous attend ici <<<

 

logosmedias

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 octobre 2017 dans BTHE

 

Étiquettes : , , , , ,

Le personnel en gréve dénonce de « la maltraitance institutionnelle » dans un EHPAD, près de Toulouse.

Nous sommes entièrement Solidaires des grévistes de l’EHPAD la Chênaie, et exigeons de la direction et des tutelles qu’elles les entendent !!

80 % du personnel de l’EHPAD de Rouffiac-Tolosan, près de Toulouse, soutenus par le CGT,  mène une grève depuis plusieurs jours afin de protester contre leurs conditions de travail « qui ne font que se dégrader ». Le personnel est au bord du burn-out, dans l’indifférence de la direction mais avec le soutien de plusieurs familles.

Dans les EHPAD, les situations se suivent, se multiplient et se ressemblent :

  • D’un côté des salarié-es à bout qui ne supportent pas que leurs employeurs et ou leurs tutelles les forces à être maltraitant, faute d’embaucher du personnel en nombre suffisant.
  • De l’autre, des employeurs et ou les tutelles qui campent sur leurs positions et qui entretiennent cette spirale de maltraitance qui ne semble finalement déranger que le personnel, les résidents et leurs familles.

Heureusement, il existe encore des syndicats et des moyens pour résister, dénoncer et pour faire plier les responsables et tous les profiteurs complices.
Le président Macron, n’a de cesse d’agir contre ces moyens de résistance mais nous les utiliserons jusqu’au bout, et y compris contre lui pour pouvoir continuer à améliorer les conditions de travail et de vie des personnes envers et contre toutes les logiques de de marchandisation et d’actionnariat de la Santé, du Social et de l’Humain.

À Rouffiac-Tolosan (Haute-Garonne), au nord-est de Toulouse, le ras-le-bol est quasi général au sein du personnel de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) La Chênaie. En effet, 80 % du personnel s’est mis en grève afin de dénoncer leurs conditions de travail. Toilettes à la chaîne, personnel au bord du burn-out… Alexandra Fuentes, déléguée du personnel, témoigne :

« On nous en demande de plus en plus et cela se répercute sur la santé les résidents. C’est de la maltraitance institutionnelle. Les cadences sont infernales et on ne respecte plus le rythme de vie des personnes âgées qui sont en souffrance.  « 

« On demande juste des conditions de travail décentes »

En cause, selon eux, un manque d’effectif. Les grévistes demandent ainsi à la direction (*) « une infirmière supplémentaire la nuit et deux aide-soignants de plus le jour, une revalorisation salariale et l’aménagement des lieux communs ». En d’autres termes, « des conditions de travail décentes ». Du côté du personnel en grève, les intentions sont fermes : « On restera sur le piquet de grève tant que les discussions ne seront pas ouvertes ».

Une cagnotte en ligne pour aider le personnel

En attendant, c’est autant de journées sans salaire en moins, « alors que nos revenus ne sont déjà pas très élevés », précise la déléguée du personnel. Un appel à la solidarité a donc été lancé par les grévistes, qui ont ouvert une cagnotte en ligne afin de leur permettre de poursuivre leur action.

(*) Contactée par Actu Toulouse, la direction de l’établissement n’a pas souhaité s’exprimer.

greve_ehpad-3305713

 

 
 

Étiquettes : , , , , , , ,

Pénibilité et sinistralité en EHPAD : Vivement une Ordonnance pour faire cesser cette maltraitance…

Agnés Buzyn, la ministre des solidarités et de la santé s’est récemment alarmée des facteurs de pénibilité physique dont sont victimes les salariés d’EHPAD :

Les professionnels des EHPAD sont très inquiets de leurs conditions de travail qui se dégradent d’années en années alors que les besoins ne cessent d’augmenter. En effet, les données portées à ma connaissance par la CNAMTS notamment démontrent un taux de sinistralité particulièrement important..

Si on prend l’exemple du Groupe Korian, leader Européen du marché, on peut vérifier combien les inquiétudes de Madame la ministre sont fondées.
En terme de sinistralité, le groupe impressionne par sa capacité à produire de l’inaptitude en quantité. Et le peu d’action pour en empêcher les causes impressionne tout autant !

Espérons que le ministère aura des projets plus ambitieux pour sauver l’humain et les salariées… Quelque chose d’un peu plus radical qu’une ligne d’écoute, qu’un accord QVT dévitalisée, ou qu’un groupe de parole pour désespéré-es anonymes
Réservons plutôt cela aux actionnaires, pour offrir mieux aux salarié-es et aux clients. le monde de la santé (sinon le monde tout court) s’en porterait beaucoup mieux.

7574

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 octobre 2017 dans BTHE, CHSCT, Conditions de travail

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :