RSS

12 Septembre : Gréves, Manifs, Actions, … Pour nos conditions de travail, salaires, Santé, droits, …

11 Sep

Dans le groupe Korian et ailleurs… pour que la Vie ait de l’Avenir et pour qu’on en prenne Soin tout de suite !! Sans attendre qu’il soit trop tard. Il y a urgence à se défendre face aux agressions répétées contre les droits des salariés.

Quel point commun y a-t-il entre la plupart des salariés victimes de licenciement abusifs ? Entre les salarié-es en AT graves, en burn-out, dépression, en inaptitude, causées par l’exposition prolongée aux sous-effectifs, à la maltraitance institutionnelle, au harcèlement institutionnel ou à d’autres dégradation des conditions de travail ?
La plupart du temps, ces salarié-es ne sentaient pas concernés par ces risques jusqu’à être touché-es.
La plupart du temps, ces salarié-es disent qu’ils/elles auraient agi avant s’ils/elles avaient su…(en faisant gréve, en manifestant, en se mobilisant, en se syndiquant, ..)

Pour les Loi Macron 1 et 2, pour la Loi Travail, c’est pareil et même pour beaucoup c’est du chinois, tant qu’ils/elles n’imaginent pas à quel point ces Lois sont et seront pour les patrons des armes de destruction massive contre les salarié-es, leurs acquis, leurs droits, et leur santé.

Dans le groupe Korian quel constat faisons nous sur l’évolution des conditions de travail, de prise en charge, des conditions de séjour ? ( pour nous aider, nous solliciter ou pour donner votre avis c’est –> ici )

Elles se dégradent, alors que les profits n’ont jamais été aussi importants, d’où notre longue campagne et la lettre ouverte au ministère de la Santé et Communiqué de presse cet été.
Les actions de licenciements avaient ralenties suite aux dénonciations de la répression en avril et avec la période Kommunity, mais le rouleau compresseur institutionnel a pris le relai et continue de pousser à bout. Accident, maladie, pression, les anciens et les représentants du personnel qui vous défendent en font les frais encore plus que les autres et le fléau des turn over demeure.

Quand ont voit l’état actuel de nos conditions et de nos services et toutes les dégradations que se permet déjà l’entreprise, quand on voit comment est traité l’ancienneté, souvent perçue comme un surcoût plus que comme un atout, on se dit que les lois Macron d’hier et celles à venir sont un nouveau cocktail du pire, et une menace sans précédent pour les salariés :

 

  • Des licenciements plus facile pour les patrons, sans justification et avec moins d’indemnités

  • Un « droit à l’erreur » aux abus des patrons.

  • Une extension des contrats précaires sans précédent

  • Des possibilités nouvelles pour modifier le contrat de travail en cours de route et diminuer vos droits (rémunérations, heures de travail, lieu de travail, …)

  • La défense collective des salariéEs sera encore réduite

  • Un patron pourra licencier en masse, « d’un commun accord »

  • Des « accords » d’entreprise conclus sans les syndicats ou même contre eux.

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 septembre 2017 dans Actu sociale, BTHE, Conditions de travail

 

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :