élections Korian 2019, liberté syndicale

Syndicat féministe cherche candidats (candidates s’abstenir)

Les élections arrivent à Korian, vous avez été plusieurs à nous demander “ben alors pour les élections vous n’aviez personnes dans le Sud de la France ou bien ? “. Et oui nous n’avons pas pu déposer des listes de candidat-es dans les CSE du Sud. Ou plutôt on nous en a empêché. On vous explique pourquoi et, vous allez voir, le féminisme de pacotille à Korian en prend pour son grade.

Mais déjà revenons sur la difficulté de constituer des listes de candidatures. On en a déjà parlé, il semble y avoir à Korian deux types de syndicat. Ceux qui accompagnent l’employeur pour faire virer des lanceuses d’alerte et ceux qui se voient mettre des battons dans les roues lorsqu’ils vont à votre rencontre.

Retrouvez nos articles sur les droits syndicaux à Korian

« Nos panneaux syndicaux à Korian ! (et autres droits syndicaux bafoués) »

L’employeur a pourtant l’obligation légale de rester neutre et équitable vis-à-vis des syndicats. On vous laisse juger. Autant vous dire que ça a pas facilité notre taf pour trouver des candidat-es.

Notre article sur la baffe que SUD a mis à Korian, à l’UNSA et la CFDT

« Korian lâché par la Ministre du Travail, Khedidja déléguée syndicale SUD pourra continuer à vous défendre ! « 

Toujours est-il que malgré les pressions subit, nous avions des candidats prêts à candidater dans les 3 CSE “Senior” et “Santé” du sud de la France. Ce qui aurait permis de proposer à plus de 5000 collègues “employé-es” de voter SUD Santé Sociaux – Solidaires aux élections du 13 novembre.

Problème : les “candidats” étaient des “candidatEs”.

Avec les difficultés rencontrées, nos listes étaient incomplètes. Dans certains cas les collègues étaient même seules à se présenter. Dans un autre cas, elles étaient deux femmes au lieu d’une. Et bien, tenez vous bien, alors que l’on frôle voir dépasse les 80% de femmes “employées” à Korian, nos liste ont été refusées parce qu’il manque… des hommes !

On entend déjà pourtant les beaux discours de fin novembre où la fondation Korian nous explique que “le soin se conjugue au féminin”. Les petits fours auront bon goût on espère (gare à la fausse route). Les beaux quartiers de Paris seront en tout cas un écrin parfait pour votre féminisme bourgeois à peine voilée. 

13ème Plateau de la Fondation Korian « Le soin se conjugue au féminin ! »

si vous savez pas quoi faire le 28 novembre ;-)

La Loi, rien que la Loi ?

Interrogez vos direction à ce sujet, ils auront surement reçu un “mémo interne” de la direction RH expliquant qu’ils ne font qu’appliquer la loi. Que tout cela provient d’une jurisprudence de mai dernier. Que le sujet a été évoqué dans l’accord pré-électoral et validé par des syndicats respectables (UNSA (encore eux), CFDT (encore eux), CFE-CGC, CFTC et FO). Que ce n’est pas du tout pour faire barrage à un certain syndicat et pas du tout pour empêcher la candidature de collègues femmes du collège “employé-es”.

Et vous savez quoi, ils ont peut-être même raison. La loi sur la parité aux élections pro est nécessaire pour faire que plus de femmes soient représentantes du personnel. Mais, déclinée dans nos secteurs de la santé et du social où les femmes sont sur-représentées, cette loi nous oblige à trouver des candidats hommes et empêche des femmes de candidater “solo”. C’est aberrant. Nous travaillons avec notre syndicat pour faire évoluer la loi et la jurisprudence. Cette histoire n’est donc pas terminée !

Mais pour autant, la direction de Korian n’a aucune excuse : vu le contexte de nos métiers ultra féminisée, ils auraient très bien pu “laisser passer”. Il ne l’ont pas fait. A l’inverse, à SUD Santé Sociaux – Solidaires, en tant que syndicat réellement féministe, nous n’attaquerons jamais une liste de candidates d’un autre syndicat au prétexte qu’il n’y a “pas de mecs”. 

En plus des mecs candidats pour SUD Santé Sociaux – Solidaires on aurait pu en avoir s’il n’y avait pas eu un sursaut de zèle patronale pour dérouter de nos listes ces « minorités » si précieuses à l’employeur.

on aura l’occasion d’en reparler dans un prochain article

En conséquence, plusieurs milliers de salarié-es Korian de la moitié sud de la France n’auront pas le pouvoir de voter pour SUD Santé Sociaux Solidaires le 13 novembre.

A toutes les collègues “Nordistes”, vous savez ce qu’il vous reste à faire pour équilibrer !

C’est les élections pro à Korian ! Renseignez-vous ! discutez-en avec les collègues et relayez l’info !
Le 13 novembre, votez SUD Santé Sociaux – Solidaires !

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s