élections Korian 2019, liberté syndicale

Korian lâché par la Ministre du Travail, Khedidja déléguée syndicale SUD pourra continuer à vous défendre !

Khedidja notre déléguée syndicale SUD à Korian ne sera pas licenciée. Après plus de 4 mois d’attente, la non-décision de la ministre clôture ce dossier rocambolesque qui a commencé il y a presque un an. Nos patrons et l’UNSA Korian n’en sorte pas grandi… et c’est un euphémisme.

Après un premier refus par le Comité d’entreprise, un deuxième refus par l’inspection du travail voici le 3ème refus par la ministre. et un, et deux, et trois / zéro.

Nous avions dès le début de cette affaire dénoncé ces sales manigances. Le but était clair : faire taire les lanceuses d’alertes, casser la dynamique de développement de notre syndicalisme sans compromission et nous priver nous, salarié-es de Korian, de nos moyens de défense.

Et bien c’est raté !

Mais commençons donc par deux petites mises au point

Notre employeur est ridiculisé, même la ministre du Travail l’a lâché devant la gravité de la situation. Notre syndicat SUD à Korian a su trouver les moyens pour réagir et gagner le rapport de force. Nous sommes maintenant en pleine expansion et grâce à vous on va faire un carton aux élections ! A bon entendeur !

Au tour de l’UNSA Korian maintenant… C’est en effet l’UNSA Korian qui a amorcé la procédure en faisant une parodie d’enquête avec la CFDT Korian en guise de caution. En ayant soutenu activement cette machination vous avez montré votre vrai visage aux salarié-es et n’avez définitivement de “syndicat” que le nom. Et vos propos scandaleux où vous avez osé comparer la situation d’une lanceuse d’alerte avec celle d’un harceleur sexuel on n’est pas prêt de les oublier (et toutes les copines féministes non plus).

Aux syndiqué-es, sympathisant-es et électeurs/électrices de l’UNSA Korian. Ces gens s’expriment en votre nom ! Interpellez vos représentant-es, demandez des comptes, constatez l’enfumage et prenez vos responsabilités. Ce qui s’est passé est grave et il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ! (Si besoin on vous fournit la paire de ciseaux pour découper votre carte).

Ceci étant dit, maintenant merci à toutes et à tous pour votre soutien ! :-)

Merci aux très nombreuses et nombreux signataires de la lettre ouverte à la ministre et à vous qui avez relayé l’info,

Merci aux collègues et camarades qui ont participé aux rassemblements de soutien, 

Merci aux journalistes qui ont participé à faire éclater la vérité et à nos avocats,

Merci aux camarades de la CGT Korian pour leur soutien. Unité face à la répression ! 

Merci aux élu-es du C.E Korian qui ont tenu bon face à la pression du patron et même, pour certain-es, en désaccord avec leur propre syndicat, 

Merci à toutes les familles qui nous ont soutenu depuis le début, 

Merci à l’inspection du travail et ses rapports d’enquête sans ambiguïté,

Merci à notre Syndicat SUD Santé Sociaux et notre Union Syndicale Solidaires,

et surtout merci à l’ensemble des travailleuses et travailleurs qui s’occupent des personnes âgées et qui luttent pour des meilleures conditions de travail et de prises en charge.

à vous toutes et tous c’est aussi votre victoire !

Voyez, comme toutes et tous étaient de notre côté alors que la direction de Korian n’avait que l’Unsa et et de la CFDT avec elle… Sans vous toutes et tous, le rapport de force aurait été inversé et nulle doute que la décision de la ministre aurait été différente… Comme dernièrement à “La Poste”, “SFR” ou encore “EDF”.  

Quelle seront les suites de tout ça ?

Ben du pénal, nous comptons bien obtenir justice et condamnations :  menaces, racisme, diffamation, discrimination et faux témoignages ! C’est très très grave et on a du lourd.

Du prudhomme aussi, en plus de Khadija deux autres camarades se sont prises une mise à pied et un averto. On va faire sauter tout ça fissa.

Un film, on hésite entre un film français ou une super production Nitflex. ;-)

Et surtout les élections du 13 novembre : Votez SUD Santé Sociaux Solidaires et ne soutenez pas par votre vote des syndicats qui co-organisent la répression avec nos patrons.

A la prochaine affaire de ce type on réagit toutes et tous ensemble en faisant grève pour que cesse la répression et que vive notre liberté d’expression à Korian, chiche ?

Et d’ailleurs c’est l’occasion de l’ouvrir et de faire sauter la chape de plomb. N’hésitez-pas à nous remonter vos témoignages sur vos conditions de travail et les conditions d’accueil de nos aînées.

C’est les élections pro à Korian ! Renseignez-vous ! discutez-en avec les collègues et relayez l’info !

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s