RSS

Solidaires pour ne pas être solitaire !

21 Fév
Solidaires pour ne pas être solitaire !

Retour sur les rassemblements intersyndical SUD-CGT de février 2019 devant l’établissement Korian villa d’Azon et le siège : photos, synthèse du CE, rappel juridique et suite de la mobilisation !

Les syndiqué-es SUD dans l’entreprise Korian remercient les personnes qui sont venues les soutenir lors des rassemblements des 18 et 19 février 2019. Des militant-es de SUD Santé Sociaux et son union syndicale Solidaires, de la CGT Korian et des collègues non-syndiquées sont venu-es défendre la liberté d’expression et pour bannir la répression antisyndicale à Korian et ailleurs ! Mais la mobilisation continue, les menaces de sanctions disciplinaires à l’égard de trois de nos militantes ne sont pas levées.

Un piqûre de rappel sur cette mobilisation dans notre précédent communiqué

Lors du Comité d’Entreprise de Korian, la direction a essayé de faire voter rapidement l’avis sur le licenciement. Mais une majorité des membres du Comité d’Entreprise n’a pas mordu à l’hameçon. Il faut dire que, malgré une “enquête” à charge, la direction n’a produite aucun document. Juste une synthèse pleine de “on dit” donc un peu léger pour débattre et surtout pour faire voter un licenciement. A l’inverse, l’ensemble des élu-es ont voté un mandat pour accéder aux témoignages. Ce sera l’occasion pour vérifier leur véracités et, le cas échéant, pouvoir en débattre et rétablir la vérité.

Nous en concluons que la direction de Korian est isolé-e. Elle persiste sur une procédure bancale en s’appuyant juste sur les élu-es du syndicat UNSA Korian pour la soutenir (et encore, pas tous). Nous reviendrons plus en détail sur le déroulé de ce Comité d’Entreprise dans un second temps.

Vous pouvez toujours signer et faire tourner la pétition en ligne !

L’heure est toujours à la solidarité, nous le chantions devant le siège de Korian : “Soyons Solidaires pour ne pas être Solitaire !”. Quel que soit la “chapelle” syndicale, serrons-nous les coudes face à la répression antisyndicale ! D’autres actions auront lieu !

Nous vous donnons d’ailleurs RDV le 8 mars pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

Et à toutes fins utiles, nous profitons de cette occasion pour faire un petit point de droit sur le “faux témoignage” :

la subornation de témoin, c’est-à-dire le fait « d’user de promesses, offres, présents, pressions, menaces […] au cours d’une procédure en justice afin de déterminer autrui soit à faire une déposition, une déclaration ou une attestation mensongère, soit à s’abstenir de faire une [telle] déposition, déclaration ou attestation » est punie de 3 ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ;

source : vie publique

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 février 2019 dans autres - divers, mobilisation

 

Réagir, demander conseil, transmettre une info, ou nous contacter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :